Il (ou elle) n’a pas confiance en lui (elle) : comment l’aider ?



Il est essentiel dans une vie de couple d’être présent pour l’autre, de l’écouter, de le soutenir lorsqu’il traverse une mauvaise période, ou encore l’aider à surmonter ses complexes ou la difficulté qu’il éprouve à se sentir bien dans sa peau. Généralement nous le faisons de manière systématique pour tous les petits problèmes du quotidien, les soucis de santé, les difficultés rencontrées dans le domaine professionnel et même les querelles familiales. Mais lorsque votre conjoint est en proie à un problème de confiance en lui, il est parfois plus compliqué de savoir comment réagir et comment lui apporter son aide. Et pourtant, pour réussir votre couple, vous ne pouvez pas ignorer ce problème. L’article qui suit vous propose plusieurs moyens d’épauler votre conjoint s’il (elle) doute de lui (elle).

confiance en soi

Comprendre l’origine du problème

Le manque de confiance en soi peut devenir très handicapant s’il prend une tournure exagérée. Il peut alors générer des problèmes dans de nombreux domaines : au niveau professionnel, dans les relations de couple, dans les activités… Il peut même avoir un impact sur votre santé. Un dénigrement de soi-même et de ses capacités apparaît, vous ne vous sentez plus capable de rien, et la dépression est toute proche. Si vous percevez un manque de confiance qui prend des proportions importantes chez votre conjoint, vous devez essayer d’en discuter avec lui (elle) de manière subtile afin de ne pas le vexer ou l’embarrasser. Parfois, l’autre vous en parlera de lui-même et ce sera alors plus aisé de lui apporter votre aide. Rassurer votre partenaire par votre écoute est déjà un moyen de lui redonner confiance en lui. Vous devez ensuite cherche à identifier avec lui (elle) les complexes dont il souffre. Le manque de confiance peut être lié à un complexe d’infériorité mais ce n’est pas systématique. Connaître ses complexes va vous aider à l’orienter pour qu’il les combatte. Vous pouvez également l’aider à s’accepter avec ses défauts et ses qualités, et lui montrer que vous l’aimez tel qu’il (elle) est.

Adopter une attitude positive

Pour aider votre conjoint à retrouver confiance en lui (elle) vous pouvez également lui faire de nombreux compliments. Essayez de positiver son comportement, relevez ses réussites. Soyez attentif pour remarquer et souligner ses victoires sur lui (elle)-même mais ne flattez pas inutilement son égo. Il ne faut pas que vous ayez l’air d’en faire trop, ou encore pire d’être hypocrite. Vous pouvez également l’assister dans les situations où vous le sentez en difficulté. Si par exemple votre conjoint réagit de manière inadaptée dans une conversation, lorsque vous sentez que son manque de confiance transparaît et le (la) gêne, vous pouvez essayer de l’aider à anticiper ces situations et à les éviter à l’avenir. Là encore vous devez être diplomate, car les gens qui souffrent d’un manque de confiance n’ont pas du tout envie que leur entourage le constate et/ou le sache. Il faudra donc être vigilant pour ne pas vexer votre conjoint par votre aide. Enfin, si vous constatez que votre aide ne suffit pas, que vous ne parvenez pas à lui faire accepter et surmonter ses complexes et retrouver confiance en lui, vous devez lui conseiller de se tourner vers un spécialiste. Cette décision doit venir de la personne qui a un problème de confiance, mais vous pouvez lui suggérer, l’aider à faire la démarche. Prendre conscience de ses problèmes et tenter d’y remédier avec son conjoint est un bon début, mais il faut accepter que dans certains cas cela ne suffise pas. Vous pouvez l’aider à faire ce constat et à prendre la décision de consulter un thérapeute, vous lui rendriez un grand service.

Lire la suite